octobre 2013 0 Commentaire AUTHOR: Aym CATEGORIES: États-Unis

San Diego

Laissons Los Angeles derrière nous pour descendre encore, notre étape la plus au sud, San Diego. La conduite sur l’autoroute 5 est un peu perturbante, il s’agit d’une 2 fois 6 voies et aux Etats-Unis il est autorisé de doubler par la droite, ce qui fait qu’il faut absolument avoir l’œil partout. Nous arrivons dans la nuit à San Diego, nous allons prendre des burritos à emporter, frontière avec le Mexique oblige. Nous les mangerons à l’AJ. L’AJ s’appelle Banana Bungalow, elle se trouve sur Pacific Beach, une plage très prisée par les surfers et connue pour son long ponton. Quand je dis que l’AJ se trouve sur la plage, ce n’est pas façon de parler ! Vue mer depuis mon lit, c’est énorme, tout ça pour 25$ la nuit…Voilà la vue que j’ai de mon lit à gauche, et à droite c’est notre petit déjeuner avec thé et pancakes.

DSC08772

Après le petit déjeuner, nous descendons dans Downtown pour prendre un peu l ‘atmosphère. Nous ne croisons pas beaucoup de monde, nous sommes lundi et les gens travaillent. Le centre ville n’offre pas beaucoup plus d’intérêt que cela. Nous faisons juste un tour des magasins avant de retourner à la plage pour une petite heure car à 15h nous partons voir le match de football américain au stade, on ne veut pas être en retard ! Pas question de dormir sur la plage donc, on regarde les surfers, paddles, etc. qui s’éclatent.

Allez, trêve de détente, direction le match !! Je suis surexcité d’aller voir pour la première fois une compétition sportive aux Etats-Unis. Nous prenons le tram à quelques kilomètres de l’auberge pour ne pas aller au stade en voiture. Nous avons pris soin d’acheter de bons gros hamburger et wrap avant de partir, que nous mangeons dans le « trolley », nous achetons un ticket aller/retour à collectionner (qui coûte le même prix qu’un billet normal et qui servira de souvenir).

IMG_6149

Arrivée au stade, le Qualcomm Stadium, 70500 places, des escalators pour accéder à certaines tribunes, des entrées partout, bref, un stade à l’américaine !

DSC08823

Tout le monde ici porte le maillot de l’équipe locale, les San Diego Chargers. Nous récupérons nos tickets pré-commandés sur internet et allons direct à la boutique pour nous mettre aux couleurs de notre nouvelle équipe préférée ! On trouve de tout à la boutique, 40 sortes de casquettes différentes, des maillots pour tout le monde, des vêtements pour chiens, des parasols, des stickers, des moumoutes pour les volants de voiture…Tout !

DSC08840

Nous repartons chacun avec nos maillots officiels Nike (pour ma part il s’agit d’un maillot XL…adolescent ! Le S adulte étant taille pyjama, c’est le problème des tailles américaines). Le symbole de l’équipe est un éclair jaune, les « Bolts ». Nous montons maintenant dans notre tribune, il fait toujours aussi beau, et le soleil cogne bien. Nickel pour parfaire le bronzage. Nous sommes enfin dans le stade ! Bonne ambiance, le show à l’américaine, les écrans géants, la sono, les pom-pom girls, la fanfare, tout est là !

DSC08874

DSC08944

Nous ne connaissons pas toutes les règles, c’est le moins que l’on puisse dire, mais nous apprenons au fur et à mesure. Depuis cela, je regarde tous les matchs des Chargers sur internet les weekends de matchs. Les Chargers jouaient contre les Colts d’Indianapolis, vainqueurs du Superbowl en 2007. Les locaux l’emportent 19-9 avec 1 touchdown de Keenan Allen. Feu d’artifice après un peu plus de 3h de match !

Bon maintenant il faut rentrer se coucher, le retour est long car il y a énormément de monde qui repart du stade en trolley, prenons notre mal en patience, c’est les vacances ! Et quelle expérience bien sympa nous venons de vivre.

Le lendemain nous quittons l’AJ, à contrecœur car c’était vraiment un bel endroit, belle atmosphère San Diego. Nous allons à Seaport Village, un petit quartier où se trouvent bon nombre de boutiques (touristiques, parfait pour acheter des souvenirs pour la famille). Le coin offre une vue sur l’île de Coronado et les portes-avions de l’US Navy (les USS), qui sont pour certains devenus des musées.

DSC08973

DSC08971

Nous laissons San Diego pour partir à la plage, l’une des préférées des locaux, Black’s beach qui se trouve à La Jolla au nord de SD. Lorsque l’on arrive, on se demande où est la plage, ça se mérite d’y aller car il faut descendre un long escalier qui serpente au milieu de falaises, ça en vaut vraiment la peine.

DSC08977

Un bon quart d’heure pour descendre, et évidemment personne en bas, quelques surfers passent, il y a un des spots les plus réputés de Californie qui se trouve au sud de cette plage. Nous avons emmené des provisions, des salades, des fruits pour déjeuner à midi. Le temps d’aller se baigner et les mouettes viennent taper dans notre sac !! L’eau est fraîche et contraste bien avec la chaleur du soleil, je ne me baignerai qu’à mi-cuisse, ça caille quand même un peu trop !

DSC09041

Voilà, nous devons quitter San Diego, le plus long trajet des vacances nous attend. Nous allons maintenant à Bakersfield pour se rapprocher de Sequoia National Park. Sur la route, beaucoup de bouchons, nous décidons de changer d’itinéraire afin d’éviter de passer par Los Angeles, il nous faudra tout de même plus de 5h en passant par San Bernardino et Lancaster. Un Subway en guise de diner sur le chemin et nous allons nous coucher à l’hôtel. Le programme du lendemain dépendra du Shutdown et de l’ouverture ou non des parcs nationaux. Le but étant de rejoindre la suite de notre projet Red Rock Canyon State Park et Sequoia National Park.

Laissez un commentaire