eRound The World
IrlandeHaïti


Welcome to Big Apple ! There’s nothing you can’t do, ’cause you’re in New York ! Si l’on devait illustrer le mot « ville » dans le dictionnaire, je pense que l’on pourrait y coller une photo de New York. C’est le rêve de toute une vie pour certaines personnes, pour moi un petit craquage impulsif (mais tout de même prévu à l’avance) avec 3 autres rochelais, une semaine de l’autre côté de l’Atlantique juste avant les fêtes de Noël, the dream comes true.

Départ de Paris CDG, destination…Reykjavik, petite escale avant le terminus américain. Et ça commence pas top top, car vol retardé par la météo islandaise (ouf pas de Eyjafjallajökull en éruption) ce qui me fait rater la correspondance pour New York, heureusement, nous sommes suffisamment nombreux dans ce cas pour que l’avion nous attende. Le survol de l’Islande est magnifique, un territoire 100% enneigé, des glaciers, des icebergs, la Terre vue du ciel est un régal. Sûrement un prochain voyage (affaire à suivre).

1

Vol de nuit pour l’aéroport JFK, le temps de dormir un peu, regarder le dernier X-Men, grignoter quelques cacahuètes et me voilà posé sur le sol américain pour la deuxième fois après la Californie en 2013. Comme d’habitude passage de la douane, fier d’avoir un nouveau tampon NYC sur mon passeport.

FullSizeRender

Pas encore de quoi se mettre dans l’ambiance puisque maintenant c’est 1h30 de transports pour rejoindre l’auberge de jeunesse et y déposer les affaires. Le transport pour la semaine ce sera le métro, peu cher pour une carte de 7 jours (30$).

Après ce long voyage, il est déjà tard et le mieux pour en profiter à fond le lendemain c’est d’aller se coucher, il est tout de même minuit passé. L’auberge de jeunesse HI hosteling se trouve au nord de West Central Park, elle est énorme et super dynamique avec snack ouvert toute la journée, billard, salle de cinéma, etc. Royal pour ces quelques jours ! Pourtant cela ne parait pas de l’extérieur, on dirait une ancienne école assez froide. Pourtant à l’intérieur tout l’inverse, musique à fond, lumières, beaucoup de monde, etc.

1

Premier jour à New York !! Ils annoncent un beau soleil et pourtant c’est le gris qui prédomine, le réveil est facile dans ce sens du jetlag, 7h30 debout. Vu qu’on est dimanche, on va aller faire la sortie habituelle comme un vrai New Yorkais, Central Park : Le poumon vert de la ville. Un grand rectangle de verdure (4km sur 800m) où se côtoient les joggers, les promeneurs de chiens et les touristes comme moi.

1

Ce qui est frappant c’est qu’une fois au milieu du parc, on oublie tout simplement que l’on est en ville, plus un gratte-ciel, plus une voiture ni une route qui passe, c’est la campagne. Puis on sort des sous-bois pour tomber sur une grande étendue d’eau, un lac artificiel appelé le « reservoir » et j’aperçois alors mes premiers buildings de la ville.

1

Dans le parc on trouve de grandes aires de jeu pour faire du baseball, des terrains de tennis, des fontaines, il y a un même un chateau (Belvedere Castle), un obélisque égyptien, on pourrait y passer la journée. J’ai rencontré des compagnons pas sauvages du tout, les fameux petits écureuils gris, les mêmes que l’on peut rencontrer à Londres ou qu’on a pu voir à Big Sur.

1

Le long du chemin, si l’on sort par le côté est du parc, on peut tomber sur le musée Guggenheim, un OVNI (UFO comme dirait un américain) posé sur le long de la 5ème avenue. Les musées ce sera pour plus tard, je vais d’abord admirer New York de l’extérieur. Et qui dit New York dit…Yellow cabs ! Les taxis jaunes vus maintes et maintes fois dans les séries TV ou au cinéma, ils existent vraiment ! Et il y en a partout, 15000 en tout (c’est moins qu’à Paris ou Londres mais vu qu’ils sont tous de la même couleur flashy, c’est plus remarquable).

1

Quelques 6km à pied plus tard, j’arrive tout en bas de Central Park dans le quartier de Midtown au pied des gratte-ciels au niveau de Columbus Circle où trône la statue de Christophe Colomb et…un ours avec un appareil photo et une casquette sur la tête…Pourquoi pas ?! Il y a un petit marché de Noël installé dans lequel on trouve plein de stands d’artisanat, de cadeaux, etc.

1

Ca y est, là on se sent à New York ! Passer son temps les yeux levés au ciel pour admirer la hauteur des immeubles, voir les drapeaux américains flotter à chaque devanture d’hôtel. J’y suis !!

1

Toujours pas de soleil en vue mais la température est tout de même agréable pour un mois de décembre, aux alentours des 8 degrés. Je continue ma découverte de la ville en descendant par l’Avenue of the Americas. L’art contemporain est présent un peu partout et on retrouve notamment une célèbre sculpture pop art, les lettres LOVE.

1

La forêt de buildings s’épaissit en passant le Rockeffeler Center (j’y reviendrai en photos plus tard), en descendant, je me rapproche de Bryant Park, et je peux voir l’Empire State Building pointer le bout de sa flèche, c’est un des emblèmes de la ville même si aujourd’hui King Kong n’est pas accroché en haut…

1

Un marché de Noël est aussi présent à Bryant Park, le Bank of America Winter Village et sa grande patinoire ont élu domicile pour l’hiver devant la bibliothèque municipale. A la base, sur Bryant Park, je venais chercher la boutique NFL (boutique officielle de la ligue de football américain) mais elle n’est ouverte que pendant le draft c’est à dire à partir du mois d’avril. Dommage ! Mais ça ne m’empêchera pas de trouver un maillot des NY Giants plus tard, cependant je ne ramènerai rien des San Diego Chargers !

1

En cherchant d’autres boutiques de sport, me voilà sur Times Square, il parait que c’est impressionnant de nuit et tout le monde a déjà vu au moins une fois une photo de cette mythique place. De jour, voilà ce que cela peut donner. Sur la troisième photo, essayez de trouver Charlie qui apparaît sur l’écran géant :

1

1

Comme vous le voyez, entre temps le soleil et le ciel bleu sont arrivés !! Je réserve plus de photos de Times Square de nuit, pour vous tenir en haleine ! Après Times Square, direction Grand Central Terminal et le Chrysler Building. Depuis des années que je vois cet immeuble, que ce soit sur des photos ou à la télévision, je veux le voir en vrai ! Commençons par Grand Central Terminal, il s’agit d’une gare ferroviaire, vous allez voir, ça change de Montparnasse…La classe américaine, on l’a ou on l’a pas !

1

1

Allez ! Pourquoi se renfermer alors qu’il fait beau, après avoir vu cet endroit hors temps de l’intérieur, il faut le voir de l’extérieur et passons à un nouvel emblème de New York, le Chrysler Building. Vous l’avez forcément vu quelque part lui aussi, que ce soit dans Godzilla ou dans Men In Black avec sa flèche et ses gargouilles en métal. C’est un bâtiment qui a été construit en 1928 (on ne dirait pas comme ça !), on le reverra de nuit un peu plus bas.

1

Il est l’heure d’aller faire un peu de shopping, du moins voir les boutiques de prestige de la 5ème avenue qui sont toutes décorées pour les fêtes de fin d’année. Je remonte donc la ville vers Central Park en croisant bâtiments sur bâtiments remarquables dont la cathédrale Saint-Patrick ou encore la Trump tower.

1

Bon, évidemment on croise les boutiques de luxe, comme Versace, Louis Vuitton, Burberry, Dior, Gucci, Rolex, Abercrombie, Hilfiger, Ralph Lauren et j’en passe. Même si l’on n’a pas le portefeuille, ça vaut le détour rien que pour les décorations et l’ambiance qu’il y règne.

1

Un petit tour dans le Niketown, ah oui concernant Nike, une marque dont les américains sont fans (tout comme Under Armour ou The North Face), en Anglais, Nike se prononce « Naïki », oui oui avec un « i » à la fin. Ca peut paraitre bizarre, sachant que pour faire du vélo on ne prend pas son baïki…Bref, les français ne sont pas les mieux placés pour les exceptions de la langue. Le magasin fait 5 étages dont 1 réservé à la personnalisation, immense !

1

La nuit tombe, il faut donc que je retourne à l’auberge de jeunesse pour retrouver des potes qui arrivent de La Rochelle !! Et oui en effet, nous partions à 4 mais j’ai été le premier sur place avec une journée d’avance. L’aventure se poursuit en groupe pour partager la découverte de NYC ! En rentrant, je passe devant le cube Apple Store au coin sud ouest de Central Park et la lumière commence à donner de belles images.

1

Il est déconseillé de s’aventurer dans Central Park à la nuit tombée (comme dans toute grande ville vous me direz) mais je vois qu’il y a quand même pas mal de monde encore, alors je me décide de le traverser à nouveau pour rentrer à l’auberge à pied, je veux surtout voir la skyline de Midtown éclairée. Et puis pas de danger, on n’est pas à Bagdad et on se sent tellement bien et en confiance dans cette ville que rien ne peut arriver. Et ça valait vraiment le coup :

DSC03043

1

Et voilà ! Maintenant je suis accompagné de Lola, Jonathan et Nicolas, mais la moitié du groupe étant crevée par le voyage et le décalage horaire, on ne sortira qu’à 2 avec Jonathan direction Times Square !! Mais je vous fais encore patienter, je mettrai des photos d’une autre soirée (de toute façon, j’ai passé toutes mes soirées ou presque sur Times Square). C’est terminé pour une première journée bien chargée et de belles découvertes.

NY

Réveil sur la deuxième journée, pas trop tard pour avoir le premier départ pour la Statue de la Liberté tous les 4 ! Le matin c’est un bon petit déjeuner bien copieux qui cale à l’AJ, un bagel egg & sausage avec du ketchup, une banane, un chocolat chaud et un jus de fruit, le tout pour 5$. Du mal à le terminer à chaque fois mais c’est bon !

1

Subway 1 jusqu’au terminus South Ferry pour récupérer nos NY Citypass et embarquer pour Liberty Island, l’île de la Statue de la Liberté, on la voit au loin mais elle parait toute petite vue de Manhattan.

1

Une fois débarqué sur l’île, on peut y rester le temps que l’on souhaite et prendre n’importe quel bateau retour. Je ne sais pour quelle raison, j’ai eu le droit à un billet pour monter dans le pied de la statue, erreur ? En tout cas, coup de chance. Avant de monter, déjà profiter pour faire le tour, la statue est superbe. Ca fait un petit pincement au cœur de la voir en vrai, il ne faut pas oublier qu’elle est française la dame en plus !

1

1

Le bateau retour fait un arrêt à Ellis Island mais nous ne descendons pas, retour à Manhattan pour aller se promener dans le Financial district. Je n’ai pas parlé repas jusqu’à présent mais globalement ça se résume à gras gras gras, burgers, paninis, pizzas, enfin bref, je ne suis pas venu là pour la gastronomie, autant tirer les prix vers le bas de ce côté là. Nous passons devant la statue du Charging Bull puis devant Trinity Church avant de nous aventurer dans Wall Street, la célèbre rue dans laquelle se trouve le New York Stock Exchange (NYSE), la bourse de New York.

DSC03273

1

La statue de Georges Washington se trouve juste à côté à l’emplacement du premier Capitole des Etats-Unis, là où ce dernier a prononcé son serment en 1789 (le bâtiment actuel n’est pas l’original qui a été détruit). On continue notre marche pour arriver à South Street Seaport d’où l’on a une vue sur le Brooklyn Bridge et le quartier du même nom. L’autre pont derrière c’est le Manhattan Bridge.

1

Quelques boutiques plus tard du côté de Fulton Street, on se dirige vers le World Trade Center et le 9/11 Memorial, la nouvelle tour bâtie est impressionnante, c’est le building le plus haut d’Amérique et le 4ème plus haut du Monde, il a tout juste ouvert début novembre 2014. Mais trève de blabla, admirez plutôt :

1

Lorsque l’on est au pied, le sommet ne semble pas avoir de limite, comme si la tour perçait le ciel en un point de fuite, c’est vertigineux ! (Ce n’est pas une pyramide sur la photo, il s’agit bien de la tour de plus de 500m de haut !!)

1

Lorsque l’on passe de l’autre côté de la tour, on arrive au 9/11 Memorial, un endroit chargé d’émotions et on ressent l’histoire de cet endroit. Les 2 grands bassins à l’emplacement des Twin Towers détruites sont immenses et magnifiques avec des cascades le long des cubes. Le fait que l’on ne voie pas le fond ajoute un sentiment particulier à ce lieu et les noms des victimes gravées donnent la chair de poule.

1

La nuit est tombée sur le World Trade Center, nous ne rentrons pas trop tard pour aller nous reposer à l’auberge, il y a une soirée organisée pour aller boire quelques coups en ville alors il faut être en forme ! Nous sommes allés dans un pub irlandais puis un autre pub, boire quelques pintes et quelques Beer buckets (j’en ai même ramené un Bud Light en souvenir avec les logos de toutes les équipes de foot US). Toujours sympa pour travailler son anglais avec des singapouriens, brésiliens, anglais, australiens, autrichiens, etc. La suite pour le 3ème jour !

Au programme de la matinée, je vais refaire Grand Central Terminal avec la clique, c’est tellement un bel endroit, et vu que nous y sommes de passage pour un changement de métro pour nous rendre à Chinatown, c’est d’une pierre deux coups. Le quartier chinois de New York se trouve au sud de Manhattan.

a

Il n’a rien d’exceptionnel comparé au Chinatown de San Francisco par exemple qui est plus typique. Nous poursuivons notre chemin pour découvrir Little Italy et aller se faire une pizza, bon on se perd un peu, et on tombe dans le quartier de la caserne des SOS Fantôme, la vraie, la seule l’unique qui a servi aux tournages des films !

a

On a bien fait de se perdre ! On est comme des gamins, ça donne envie de revoir les films. Bref, en parlant de gamin me voici sur un nounours en sacs poubelle, c’est une sculpture originale ma foi.

a

Bon finalement on trouvera notre pizzeria tant espérée, des pizzas américaines…On ne doit pas être loin des 60cm de diamètre, y a même la pizza des tortues ninja, la vraie avec le pepperoni, celle de Michelangelo.

a

L’après-midi ce sera shopping pour tout le monde, temps libre dans Soho, un autre quartier de Manhattan où les boutiques sont à touche-touche le long de Broadway. De quoi ramener quelques fringues, chaussures et autres souvenirs pour la famille.

a

Même les camions de pompiers sont décorés pour Noël, et il n’y a pas plus patriote comme pays que les Etats-Unis, ils ont le drapeau américain sur tous les camions, ça a tout de même une autre allure que nos Renault Trafic ! Et en parlant de drapeau, en voilà un fait de polos.

a

Retour à l’AJ avec tous nos sacs de shopping, et tandis que tout le monde est un peu fatigué, je ressors seul sur Times Square, je ne m’en lasse tellement pas, et notamment pour aller au Midtown Comics (une boutique de comics, comme dans The Big Bang Theory !). Donc ça y est on y vient, voilà quelques photos de Times Square de nuit. Ne cherchez pas, il n’y a pas de retouches !

a

a

Pas besoin d’éclairage public, les écrans publicitaires se chargent de tout ! On perd complètement la notion du temps ici, l’endroit porte donc bien son nom. C’est magique ! Il y a même le plus grand écran géant du monde, celui-ci mesure 100m de large sur 24m de haut !!! Il a été inauguré mi-novembre 2014 et depuis c’est Google le premier locataire qui squatte l’affiche avec ses publicités Google Maps, Android, etc. Toujours plus les américains !

a

Les boutiques de Times Square ne ferment pas avant 23h et certaines sont même ouvertes 24h/24 certains jours de l’année.

a

Le Midtown Comics se trouve en bas de Times Square, la boutique ferme à minuit, et il y a quand même du monde à feuilleter les back-issues de comics (les occasions). On y passerait des heures à découvrir toutes sortes de comics inconnus mais aussi à regarder les couvertures de vieux super héros comme Spider-Man, X-Men, Batman, Flash, Superman, Captain America, Green Lantern, Hulk et j’en passe. Le paradis pour les fans de Marvel et DC !

a

Je me suis même ramené quelques-uns dont un vieux Spider-Man de 1978 ! Et d’autres pour leurs couvertures ou l’originalité. Extra !

a

Finissons la journée sur un bon double quarter pounder with cheese (best McDo burger ever !) sur Times Square avant de reprendre le métro et aller se coucher.

4ème jour pour profiter de la vie New-Yorkaise, on se sent particulièrement bien dans cette ville. Le métro par exemple est bien moins déplaisant que celui de Paris, des musiciens ou chanteurs un peu partout à qui l’on donne souvent quelques billets. Par contre il n’est pas très propre sur les voies notamment, on voit un rat passer de temps en temps, mais ils ne vous courent pas entre les jambes, pas de panique ! Et puis ça reste ni plus ni moins qu’une grosse souris (sale).

a

Nous allons visiter l’Empire State Building aujourd’hui, 2 visites pour le prix d’une avec le Citypass, une en journée et une autre de nuit. L’Empire State Building est un gratte-ciel art déco construit en 1931  qui culmine à 443m avec l’antenne, c’est le deuxième plus haut de la ville depuis 2012 et la construction de la nouvelle One World Trade Center.

a

L’intérieur est un vrai labyrinthe, ce qui est bien avec le Citypass c’est que l’on évite toute file d’attente pour l’achat de billets, d’ailleurs on n’aura jamais fait plus de 10min d’attente pour une attraction. Appréciable ! Pour poursuivre la visite il faut passer les contrôles de sécurité comme à l’aéroport (nous avons fait de même à la Statue de la Liberté). Ensuite c’est ascenseur jusqu’au 80ème étage pour une petite visite instructive sur les lieux.

a

Une fois la visite faite (rapidement, le plus intéressant étant d’aller découvrir la vue d’en haut) on reprend l’ascenseur pour atteindre le 86ème étage, les ascenseurs montent à une vitesse d’environ 20km/h, les oreilles se bouchent par la différence de pression atmosphérique. La vue est vertigineuse d’un côté Midtown, le Chrysler Building, de l’autre Financial district, One World Trade Center, la Statue de la Liberté. C’est tout simplement impressionnant !

a

a

Redescente sur Terre pour faire un peu de shopping sur la 5ème avenue, il y a le plus grand magasin du Monde, le Macy’s. Après cela on se retrouve chez Wendy’s, la chaine de fast-foods, ils font de bons burgers, la viande est extra. Il faut prendre des forces parce qu’on est partis pour marcher tout l’après-midi du côté du Brooklyn Bridge ! On doit prendre la ligne de métro 6 pour le rejoindre et nous avons vu qu’il y avait une station de métro fantôme, fermée depuis 1945 sous l’hôtel de ville, on peut la voir en ne descendant pas au terminus, le métro fait alors sa rotation en passant par cette station. Malheureusement, on ne verra pas grand chose car elle n’était pas suffisamment éclairée ! Sinon ça aurait pu donner ça en photos. Le temps s’est couvert, nous avons eu de la chance pour monter à l’Empire.

a

Le Brooklyn Bridge est un célèbre pont qui relie Brooklyn à Manhattan, il y a une promenade en bois au dessus des voies pour les voitures.

a

De l’autre côté, sur l’île de Long Island, j’avais repéré un endroit pour avoir une super photo du Manhattan Bridge et l’Empire State Building au niveau de Washington Street. Facile à trouver, et d’autres photographes étaient connaisseurs des lieux apparemment.

a

Nous continuons la balade vers Brooklyn Bridge Park qui offre une jolie vue de Manhattan. On commence à avoir mal aux jambes et au pied après tous ces kilomètres en ville ! Mais ça vaut tellement le coup d’en profiter.

a

a

a

Le ciel couvert donne de belles couleurs avec le coucher de soleil. Rentrons un peu se reposer à l’AJ car ce soir le programme est encore lourd…

Retour à l’Empire State Building pour faire le même cheminement mais de nuit cette fois-ci, mêmes contrôles de sécurité, même ascenseur (enfin non pas le même, il y en a une dizaine heureusement !), toujours pas de file d’attente. Une fois en haut les mots sont du genre « wahou », « ça envoie », « c’est fat », pas d’un très haut niveau mais ça coupe le souffle, le vent et le froid aussi d’ailleurs. Admirez :

a

a

La tache blanche lumineuse qui fait mal aux yeux en bas à gauche c’est Times Square, il fait jour 24h/24 là-bas ! On voit également la patinoire de Bryant Park. Et la photo en bas à droite c’est le World Trade Center. Bluffant donc, une fois au sol, c’est l’Empire lui même que l’on admire, la flèche revêt les couleurs bleu, blanc, rouge.

a

Nous devons reprendre le métro pour rejoindre Times Square, encore et toujours, on se fait alors interpeler pour un tour de limousine, on négocie pour qu’il nous dépose simplement à Times Square qui n’est pas très loin. Et nous voilà montés dans une limousine à New York !! Musique à fond sur les banquettes, 10min de gloire.

a

De retour à Times Square, au programme Toys “R” Us, non pas que ce soit le magasin où on va faire tous nos achats, mais c’est comme un musée, sur 4 étages, avec grande roue, constructions en Lego géantes, T-Rex, supers héros, etc. Le paradis pour les enfants. Il y a même un magasin Willy Wonka (Charlie et la chocolaterie) mais qui ne vend même pas de chocolat, que des bonbons !

a

a

J’ai même croisé un bon ami à moi dans le magasin, un Minion ! High five three bro !

a

On ne peut pas aller à New York sans passer par le m&m’s world, la boutique des très connus bonbons au chocolat, avec ou sans cacahuète ! Je n’ai jamais vu autant de couleurs de bonbons qu’ici (Il y a encore 2 autres rangées de couleurs comme celle de la photo).

a

On trouve de tout, on peut refaire sa vie en mode m&m’s, que ce soit des vêtements jusqu’aux coques de portables en passant par les mugs ou les jetons de poker.

a

Evidemment je ne peux pas tout mettre dans cet article, sur plus de 900 photos prises en une semaine mais deux classiques et incontournables ce sont : les hot-dogs vendus dans les food carts, pas très appétissant vu de l’extérieur mais tellement bon ! Du pain, une knacki, ketchup, moutarde et voilà, le miracle est fait. Autre image marquante, les bouches d’égouts qui fument au milieu des routes (en réalité ce ne sont pas les égouts mais le réseau de canalisations pour le chauffage à vapeur présent à Manhattan).

a

Est-ce qu’à New York on peut croiser une voiture électrique futuriste à 150 000€ (BMW i8) et une calèche tirée par un cheval (je n’ai pas la marque, désolé) au même endroit ? Mais bien sûr…à Times Square pardi !

a

Dernière nuit sur le sol New Yorkais (pour cette semaine !), encore avec de belles images plein la tête. Ce n’est pas fini, il reste une journée pour profiter un max.

Dernière nuit donc dernier réveil, on commence à prendre l’habitude, l’auberge de jeunesse, le snack avec le bon gros petit déjeuner, ça va manquer en rentrant en France. Le programme de la matinée c’est shopping, retourner dans des boutiques déjà faites pour peaufiner les achats, il faut bien aider le père Noël !

Dans le genre boutique dingue, il y a Yellow Rat Bastard à Soho sur Broadway, géniale pour les T-shirts ou plein de cadeaux originaux. Je me suis même ramené le T-shirt de Flash pour jouer les geeks à la Sheldon Cooper. La boutique Converse est un peu décevante, car toute petite comparée à celle de San Francisco mais pour trouver les classiques Chuck Taylor All Star bleu marine et des lacets orignaux c’est nickel.

a

Je radote mais…Encore un tour sur Times Square ! Retour à la boutique de Comics, m&m’s world, tout ça tout ça et ensuite c’est déjeuner chez Hooters, une célèbre chaine de restaurants connue pour les serveuses les plus sexys du Monde.  Je retiendrai aussi les burgers qui sont excellents mais en effet les serveuses sont très belles.

a

Nous allons maintenant du côté du Rockefeller Center où de nombreuses décorations de Noël sont installées, on y croise les Salvation Army bell ringers (les bénévoles qui dansent et agitent leurs cloches pour récolter des fonds pour l’armée du salut), voilà un petit échantillon des décorations

a

a

Le Rockefeller Center c’est également et surtout le sapin géant, celui de 28m aux 45 000 ampoules LED, rien que ça…Always more ! Ils diffusent même l’illumination en direct à la télévision fin novembre.

1

1

Pour monter au Top of the Rock (l’Observatoire en haut du Rockefeller Center), il faut retirer les billets à l’avance afin de choisir une heure de passage, cela permet d’éviter les longues files d’attente. Notre tour sera à 17h50, en attendant , nous allons flâner au MoMA (Museum of Modern Art) qui est à 2 blocks au nord, pas très loin donc. Faute de temps, nous ne ferons que les 2 derniers étages où se concentrent les œuvres les plus reconnues comme les Picasso, Van Gogh, Dalí, Miró, Matisse, Monet, Warhol, Liechtenstein, Mondrian, etc.

a

Andy Warhol : Campbell’s Soup Cans – Gold Marylin

a

Salvador Dalí : La Persistance du Temps, Pietr Mondrian : Trafalgar Square

a

Vincent Van Gogh : La Nuit Etoilée

Le temps commence à m’être compté sachant qu’il faut que mon avion décolle à 23h50. Il faut donc que je quitte Manhattan au plus tard à 20h. Direction le Top of the Rock pour la clôture de mon voyage en quelques sortes ! Le Top of the Rock est bien moins haut que l’Empire State Building avec 259m de hauteur mais l’avantage c’est que l’on est plus proche de Central Park et que, justement, on a une vue sur l’Empire !

a

Il y a plus de monde pour la descente que pour la montée, ça tombe bien car je n’ai pas envie de repartir ! Il faut que je garde cette belle dernière image dans la tête avant mon départ. Retour à l’AJ pour récupérer ma valise remplie de cadeaux et de souvenirs, puis métro jusqu’à JFK airport.

New York est juste wahoo ! Un très beau voyage, on peut rapidement tomber amoureux de cette ville je pense. En tout cas, une chose est sûre c’est que j’y reviendrai, il reste tellement de choses à voir. Même si je partirai découvrir de nouveaux endroits autour du Monde, j’aurai toujours l’espoir de remettre les pieds à Big Apple…

a

Aller

3h 10min Direct
  1. La Rochelle (Gare SNCF)
  2. SNCF TGV-8390
    3h 10min
  3. Paris Montparnasse (Gare SNCF)

Aller

12h 50min 1 escale
  1. Paris-Roissy (CDG)
  2. Icelandair FI-543
    3h 10min
  3. Reykjavik (KEF)
    1h 15min
  4. Icelandair FI-615
    6h
  5. New York (JFK)
    55min
  6. MTA Métro
    1h10
  7. New York - Manhattan

Retour

15h 52min Direct
  1. New York - Manhattan
  2. MTA Métro
    1h 10min
  3. New York (JFK)
    2h 15min
  4. XL Airways SE-0041
    6h45
  5. Paris-Roissy (CDG)
    1h 29min
  6. SNCF TGV-5218
    2h32
  7. Poitiers (Gare SNCF)
    15min
  8. SNCF TER-8383
    1h26
  9. La Rochelle

Mes incontournables à New York

Ceci n'est pas un "top 10 des choses à faire à New York" mais le top des activités que j'ai pu faire à New York.
D'ailleurs, ce n'est même pas un top 10 !

Laissez un commentaire