eRound The World
HaïtiCanada


I’m in Miami bitch ! 5 jours en South Florida après les 2 semaines et demi passées en Haïti et cette fois c’est full détente, vacances, party et découverte. Au départ de Port-au-Prince, c’est seulement 1h45 de vol, pourquoi se priver avant de rentrer en France ! 2h d’attente à l’aéroport, juste le temps de ramener quelques souvenirs, prendre le petit-déjeuner et le décollage est à 10h15 sur American Airlines. Un petit survol des Bahamas, une vraie peinture vue du ciel.

IMG_8340

Atterrissage en terre américaine (un peu corsé mais pas de quoi se faire une frayeur), passage de la douane obligatoire pour entrer sur le territoire comme d’habitude, donc un nouveau tampon va venir s’ajouter à ma collection après CHI 2013, NYC 2014, c’est maintenant MIA2015 ! En attendant un autre en juin…

IMG_8915

Bon c’est toujours long de passer cette frontière mais toujours une satisfaction !! Je me dirige ensuite vers les transports en commun pour rejoindre Miami Beach de l’autre côté de la baie de Biscayne, le plus simple est de prendre le bus 150 qui va jusqu’à South Beach, 1h de bus pour 2.65$…Easy !

L’auberge de jeunesse est à 100m de l’arrêt de bus, SoBe Hostel. Bon feeling en rentrant, un bar, du dynamisme, tout le monde en mode plage, ça parle espagnol et anglais, ça se profile plutôt bien ! Le quartier est tout aussi agréable, sur Washington street, derrière des allées de palmiers et à 3 blocks de la plage.

IMG_8562

En parlant de plage, à peine mes bagages déposés dans la chambre, let’s go ! On l’a tellement vue à la télé en vue aérienne qu’il faut aller y mettre les pieds, j’enfile mon short, les flip-flops (les tongs quoi), et serviette sous le bras.

DSC05576

La plage est sans fin, du sable blanc sur des kilomètres et une eau bleue turquoise à perte de vue. L’avantage de cet espace c’est qu’il y a toujours de la place pour s’installer contrairement à certaines plages de grandes villes ailleurs dans le monde. Une des images phares de Miami Beach ce sont les postes de surveillance des lifeguards.

DSC05403

Il y en a un à chaque rue c’est à dire environ 25, toutes différentes que ce soit par la forme ou par les couleurs. Voici un petit échantillon.

DSC05607

DSC05607dd

Une de ces petites cabanes les plus célèbres et celle qui se trouve le plus au sud, il s’agit de Jetty Tower qui ressemble à un phare mais qui n’en est pas un.

DSC05348

IMG_8666

Je suis fan de cette tour, j’ai même fait des selfies avec elle. Niveau météo, vous remarquerez que je ne suis pas emmerdé par les nuages ! Je ne vais pas faire de longs commentaires sur les plages, les buildings, etc. parce que ça s’en passe, les photos suffisent. J’ai pu aller faire un tour ensuite à South Pointe Park qui permet de se mettre un peu à l’ombre et au frais quand le soleil cogne, c’est un parc qui donne sur Fisher Island, une île résidentielle avec golf d’où on peut voir les paquebots passer et au fond la skyline de Miami Downtown.

DSC05676

Mais surtout le ponton (South Pointe Park Pier) qui offre une vue imprenable sur tout Miami Beach et ses grandes tours Portofino et Continuum (celles qu’on voit dans le générique de CSI Miami, Les Experts Miami en France)

DSC05284

DSC05656

Dans le parc, on marche à l’ombre des palmiers et cocotiers le long de la baie, pied nu. Les joggers et promeneurs de chiens slaloment entre les touristes comme moi qui flânent. C’est tellement reposant, on se sent vraiment bien et décontracté.

DSC05329

Le soir, l’auberge offre le repas, il faut venir assez tôt, avant 19h pour être sûr d’avoir son assiette, le premier soir ce sera des pâtes à la tomate et au poulet, mode cantine mais bon et ça cale bien avant d’attaquer l’apéro open bar et la soirée. Ce soir c’est sortie sur un rooftop bar sur Ocean Drive, la rue très connue qui longe le bord de mer de Miami Beach avec tous ses restaurants, bars et hôtels art déco.

IMG_8436

Pour s’y rendre nous prenons un bus ambiance discothèque, musique à fond, lasers et néons pour se mettre dans l’ambiance. Ambiance qu’il n’y aura pas du tout ce soir là…Le rooftop a une très belle vue mais le cadre n’est pas génial, et niveau boissons, rien de très exotique, bière, champagne ou vin, pas de cocktail.

IMG_8572

Ensuite nous poursuivons la soirée à l’Automatic Slim’s, un bar club old school, sans charme, où tout le budget est mis dans les serveuses habillées très court et très serré, 10$ la tequila paf, bref…Zéro ! Je me suis dit que c’était mal parti pour faire la fête à Miami. Mais ça c’était avant. Du coup, déçu de la soirée, je décide de partir et aller faire quelques photos d’Ocean Drive by night, certainement bien plus intéressant que cet endroit miteux. Et en effet, c’est top

DSC05485

DSC05467

Premier réveil à Miami, juste 2min trop tard pour rater le petit déjeuner distribué jusqu’à 10h. Du coup, ça sera un sandwich du CVS. Aujourd’hui le programme est concentré sur les rues de Miami Beach, les boutiques et admirer les bâtiments Art déco. Miami Beach abrite la plus grande concentration d’architecture Art déco au monde, un mouvement de la fin des années 20 jusqu’aux années 40.

DSC05628a

C’est un style qui me rappelle celui de Royan, très balnéaire avec mélange de blanc et de couleurs, néons la nuit. Certains des édifices sont célèbres pour avoir abrité des célébrités du grand banditisme comme Al Capone.

DSC05437

Je monte ensuite jusqu’à la 17th pour aller au visitor center récupérer un plan de la ville, j’en profite pour passer devant le Miami Beach City Hall qui est dans le style de la ville, moderne (qui n’a rien d’exceptionnel, soit dit en passant).

DSC05541

Je découvre ensuite qu’il y a un jardin botanique par tout hasard, je n’en avais pas entendu parler, il est tout petit mais très agréable, on peut marcher dans l’herbe à l’ombre des bananiers, il y a même un petit jardin japonais.

DSC05544

En cherchant ce foutu visitor center, je tourne pendant 40min en suivant les panneaux d’indication qui rendent fou, ils sont complètement faux, l’office de tourisme est à l’intérieur du Convention center…Il suffisait de le dire ! Bref, en tout cas, ça m’a permis de tomber sur l’Holocaust Memorial, un endroit assez riche en émotion, et très poignant. On oublie que l’on est à Miami.

DSC05554e

Il fait déjà bien chaud sur Miami, direction la plage pour redescendre les 15 blocks qui me séparent de l’auberge et ainsi continuer la découverte des postes de surveillance ainsi que les hôtels de luxe vus de la plage. Un des plus célèbre d’entre eux est le Delano. Dans la rue on entend que c’est musique à fond au bord de la piscine, que l’on devine à l’abri derrières les palisses d’arbres et les portails.

DSC05567

Ah la plage, encore et toujours. Elle est tellement belle. Je vais en remettre une couche. On ne s’en lasse pas et à chaque journée une couleur différente en fonction des quelques nuages et du moment de la journée où l’on va la voir.

DSC05584

De retour à l’auberge, je passe acheter 2 bières, bien fraiches, celles que l’ont apprécie le plus quand on a marché toute une demi journée sous le soleil ! Je vais les emmener avec moi à la plage, sans oublier la crème solaire et la coque pour prendre des photos dans l’eau !

IMG_8512

DSC05292

Un peu de musique dans les oreilles, la playlist préparée spécialement pour Miami avant de partir, du genre Gloria Estefan – Conga, ou encore Will Smith – Miami, plein de titres du genre. Et on apprécie encore mieux de ne rien faire !

IMG_8551

Ce soir, on remet le couvert pour une autre soirée, et j’ai bien l’intention que ce soit bien plus sympa que la veille, avec plus d’ambiance surtout qu’au programme il y a le Mansion. Avant, on rattaque l’open-bar et le même rooftop avec un peu plus d’ambiance déjà, il faut dire qu’on attaque le weekend. Le Mansion est une boite de nuit immense, certes très populaire et très jeune mais c’est à voir, d’autant plus qu’il y a toujours de très bons DJ connus, et commerciaux aussi du coup.

IMG_8590

La nuit va être bonne après avoir autant marché, nagé et puis dansé et sauté ! Le samedi sera un peu difficile, fatigué donc consacré à la baignade assez tôt le matin et ensuite aux magasins. C’est classe de se balader dans les rues de Miami en tongs (même si ça fait des ampoules)

IMG_8632

IMG_8644

En fin d’après-midi, je décide de rester sur Ocean Drive pour regarder le show mécanique commencer. Tous les possesseurs de belles voitures font leur sortie à la tombée de la nuit pour regonfler leur estime d’eux et se la péter sur Miami Beach, c’est un vrai spectacle, ils posent devant l’objectif comme si c’était la montée des marches du festival de Cannes, c’est fun et so bling bling !

DSC05752

DSC05775

Dodge, Corvette, Rolls Royce, Bentley, Porsche, Maserati, Ferrari, Cadillac et j’en passe. Elles sont toutes là (ici la Porsche fait figure de modèle entrée de gamme), rassurez-vous, on y voit aussi des petites voitures se promener mais ça n’est pas intéressant !

DSC05798

DSC05829

DSC05841

Encore fatigué de la veille, retour à l’auberge de jeunesse pour aller dormir rapidement. Dimanche promet d’être une grosse journée !

Forcément réveil tôt du coup donc le temps de prendre le petit déjeuner offert par l’auberge, une gaufre au sirop d’érable, une banane et un jus de fruit. Je dois prendre le bus à 10h pour aller dans les Everglades mais avant, un petit tour à la plage. Le bus (tour organisé) passe me chercher devant SoBe Hostel et nous voilà en route pour…Le City Tour et non pas les Everglades, en effet je me suis trompé de bus !! Ce n’est pas gênant sachant que je voulais aussi faire ce tour. Les Everglades attendront le dernier jour.

Du coup c’est la totale surprise, je ne sais pas du tout où l’on va exactement, c’est ce qui est intéressant ! Nous faisons le tour du Art Deco District, que je connais déjà bien du coup, ensuite nous nous dirigeons vers Miami Downtown par l’autoroute, on a une super vue sur la skyline vue des terres.

DSC05894

Le tour nous emmène dans le domaine de la villa Vizcaya en commentant tout le long du chemin, l’histoire de la ville, en partant des tribus amérindiennes jusqu’à nos jours en passant par la colonisation, l’indépendance, etc. On parle à 70% espagnol ici à Miami, non seulement parce que l’immigration provient des îles comme Cuba, Puerto Rico ou Saint-Domingue, mais surtout question d’histoire. Lors de la colonisation, les français avaient le nord (Québec), les hollandais et les anglais la façade est, enfin les espagnols avaient la Floride (Florida signifie fleurie en espagnol). Nous passons ensuite devant l’hotel de ville (qui n’a rien d’exceptionnel).

DSC05910

Il est complètement excentré, au bord d’une marina dans le quartier de Coconut Grove, là où commencent à s’installer les premières familles non espagnoles (britanniques, early settlers en anglais). On ne vient pas vraiment à Miami pour les musées ou l’histoire mais ça ne fait pas de mal d’en apprendre un peu plus quand même. Nous allons ensuite à Coral Gables, un quartier riche de la ville où se succèdent grandes maisons au raz du sol et belles voitures. Il y a un célèbre hôtel, et immense d’ailleurs qui a été dessiné sur le modèle de la Giralda de Séville.

DSC05925

Cet hôtel, sans enseigne est le Biltmore. Il y a 2 golfs 18 trous et il a pendant longtemps possédé la plus grande piscine du monde avant de nouvelles constructions. En parlant de piscine, nous continuons la visite de Coral Gables en passant devant la Venetian Pool, une piscine publique atypique, construite sur le style méditerranéen avec maisons, petit pont et cascade.

DSC05931

La suite de la visite nous emmène pour une pause de 20min à Little Havana, le quartier cubain de Miami le long de la Calle Ocho (8th street), comme dans les chansons (ou plutôt les reprises) du rappeur Pitbull. Toute autre ambiance que Coconut Grove ou Coral Gables, place au street art.

DSC05951

DSC05950

On pratique ici les dominos à l’ombre sur la petite place dédiée à ce jeu : Domino Park, les dominos sont plus gros que les classiques de chez nous et possèdent jusqu’à 9 points. C’est l’équivalent de nos clubs de belote pour les vieux en France par exemple.

DSC05963

A côté de Domino Park, il y a une petite place aux couleurs chamarrées et chatoyantes où les dominos sont mis en avant avec de belles mosaïques. Niveau température, on comprend que tout le monde se met à l’ombre, il fait toujours proche des 30°.

DSC05936

DSC05941

Il y a un Walk of Fame le long de la rue avec des étoiles comme celui d’Hollywood mais seulement avec le nom de célébrités latinos (dont je n’en connais aucune d’ailleurs, si ce n’est Gloria Estefan ou Julio Iglesias). McDonald’s est aussi aux couleurs latinos avec des mosaïques et on trouve encore un peu plus loin d’autres dessins sur les murs, aux couleurs des Etats-Unis cette fois.

DSC0596a7

Le bus de touriste (dont je fais partie, j’assume), repart pour Downtown Miami et le big marketplace de Bayside, un centre commercial ombragé sous des arcades autour d’une marina. L’endroit idéal pour flâner dans les allées de magasins, restaurants et bars bien connus des américains. Il y a, là aussi, un Walk of Fame ! Bon ok, il n’y a même pas 10 étoiles mais elles ont un style bien différent de celles de L.A.

IMG_8898

DSC06002

Le chauffeur du petit bus nous invite tous à aller dans un restaurant (certainement un arrangement entre le tour operator et le restaurant), j’arrive à esquiver pour ne pas perdre plus d’1h de mon temps attablé. Moi ce que je veux c’est voir du pays ! Alors je pars faire le tour du port.

DSC06016

Ensuite je continue mon chemin à pied, plein sud, pour traverser Bayfront Park qui offre une belle vue sur la baie de Biscayne et ensuite déboucher sur l’embouchure de Miami river et aux pieds des buildings et des yachts luxueux au possible, ça aussi c’est Miami ! L’eau est un peu plus verte, il s’agit des eaux du fleuve qui prend sa source dans les Everglades.

IMG_8680

DSC06083

Là encore, on croise des voitures dont je ne pourrais même pas me payer une roue (Rolls Royce, Chevrolet totalement en chrome, etc., pas besoin de photos, j’en ai déjà mis suffisamment). Je reviens ensuite à Bayside pour retrouver le groupe et prendre le bateau pour faire le tour de la baie. Nous montons à bord d’un promène-couillons, le Miami Lady et c’est parti pour un speech en anglais et espagnol sur tout ce qui nous entoure. On commence par se diriger vers Miami Beach en passant devant le port de commerce et tous ses containers empilés comme des Lego, ici l’eau devient turquoise.

DSC06167

Ensuite, le bateau part vers le nord au niveau de Fisher Island pour longer Star Island, l’île privée qui abrite la majorité des maisons de stars internationales comme Shaquille O’Neal, P.Diddy, Gloria Estefan, et autres directeurs de grandes entreprises. Ces villas sont toutes plus belles les unes que les autres, derrière les palmiers, les piscines et les pontons de yachts. Voici un échantillon parmi les dizaines que l’on peut voir :

DSC06204

DSC06254

Retour au port en profitant de la vue sur les bateaux en mouillage dans la baie, yachts comme voiliers. On en apprend un peu plus sur l’ensemble des îles artificielles de la baie, Hibiscus Island, Palm Island, Jungle Island, Venetian Islands. L’arrivée à Bayside offre encore une superbe vue sur la Skyline de Downtown Miami.

DSC06295

Après une longue attente du bus pour rentrer sur Miami Beach, repos ! Quelques heures avant d’attaquer l’apéro et ensuite enchainer vers Nikki Beach ! The « Disneyland of nightclubs » comme ils disent à l’AJ. La double ration de pâtes à la bolognaise fait un bonheur fou après cette longue journée. Prêt pour attaquer l’happy-hour et l’Open-bar. Toujours des rencontres et discussions passionnées autour de quelques tequilas sunrises et nous voilà parti en groupe pour Nikki Beach qui se trouve à quelques blocks. Ici c’est ambiance bord de plage, parasols, banquettes et matelas cosys, ça c’est Miami !

IMG_8741b

IMG_8776

Le son est globalement très electro, un peu plus pop à l’étage et plus house au rez-de-chaussée. Je suis rentré avec un petit groupe mais finalement je vais poursuivre la soirée avec un autre groupe de l’auberge. On se reconnait facilement avec nos bracelets Heineken ! Et quelle super soirée nous allons passer ? Excellente, en compagnie de Kristina, Marion, Felipe and Kamila (de gauche à droite).

polaroid2

La soirée est très longue sachant que l’on dîne très tôt le soir, du coup c’est la faim qui l’emporte et l’envie de pizza est unanime au sein du groupe, allons chercher une pizzeria ouverte à 4h du matin…Et c’est Pizza Rustica South Beach qui fera notre bonheur, sur 9th Street ! La marche valait le coup, c’est trop bon la pizza pepperoni…Encore meilleure mangée tous assis sur sur le trottoir de Washington Avenue !

IMG_8887

Retour dans l’autre sens pour aller se coucher, la nuit sera de courte durée, 3h seulement !

Le matin venu, c’est les Everglades qui m’attendent, cette fois-ci je ne me trompe pas de bus, celui-ci passe me chercher à 10h devant l’AJ et nous traversons la ville direction le parc National des Everglades, soit le plus grand écosystème de mangrove du continent américain. Des marais à perte de vue qui s’étendent sur plus de 6000km².

DSC06317

Endroit 100% nature si on ne comptait pas les dizaines de « parcs » à touristes qui permettent de découvrir la faune sauvage à bord de gros bateaux à hélices bruyants et polluants qu’on appelle des airboats et qui écrasent la flore des marécages. Mais je participe à cette aberration c’est vrai…Il faut dire que cela vaut vraiment le coup !! On a une impression de glisse et de vitesse au raz de l’eau qui est assez grisante.

DSC06384

DSC06401

L’eau présente dans cet endroit est principalement de l’eau de pluie, douce donc. On croise des oiseaux mais le roi ici reste l’alligator ! On peut en apercevoir un peu partout en étant bien attentif. Parfois, on ne voit que leurs yeux dépasser hors de l’eau.

DSC06324

DSC06409

Après 40min passées en airboat au milieu des Everglades, la visite se poursuit par un petit musée présentant les lieux et dans lequel on trouve des vivariums pour admirer les jolies bestioles que l’on peut croiser ici, que ce soit alligators ou serpents.

DSC06446

DSC06447

On pourra également voir des crocodiles, la différence entre alligator et crocodile se fait principalement sur la différence de dentition (la gueule fermée, on voit les dents du bas du crocodile contrairement à l’alligator), personnellement, je ne vais pas trop m’en approcher ! On peut aussi le remarquer à la forme du museau et à la couleur (gris pour l’alligator, un peu plus vert pour le crocodile). La Floride est un des rares endroits du monde où ces deux animaux cohabitent. Un guide du parc, nous fait faire connaissance avec deux monstres de plusieurs centaines de kilos. Il leur monte dessus, les nourrit et nous instruit en même temps. On sent que les bêtes sont habituées et connaissent les horaires par cœur.

DSC06464

Après le petit show, je décide de taper la pose avec un jeune alligator que j’ai rencontré sur le chemin (je plaisante, ça fait partie du show). L’animal n’est pas très sauvage, on ne lui a même pas scotché le museau donc il ne faut pas essayer de lui faire un bisou sous peine d’y laisser quelques plumes.

DSC06473

Après cela, il y a un jardin dans lequel on peut se balader, c’est très agréable, le long de passerelles en bois suspendues, on peut observer les crocodiles, alligators et tortues de Floride dans des enclos fermés. Ils ne font que dormir ou bronzette, et peu comme tout le monde en Floride en fait ! (il ne manquerait plus qu’ils fassent la fête).

DSC06500

Après cette visite complètement déconnectée de Miami où on se sent à des milliers de kilomètres (et pourtant c’est la porte à côté), je dois rentrer à Miami et récupérer ma valise pour filer à l’aéroport. Juste le temps de dire au revoir aux connaissances faites à l’AJ et je monte dans le bus puis l’avion. Bye bye, c’était génial !!

EvergladesNationalPark-Florida 2

Aller

3h 35min Direct
  1. Port-au-Prince (PAP)
  2. American Airlines AA-377
    2h 09min
  3. Miami International (MIA)
    36min
  4. Miami Dade Bus-150
    50min
  5. Miami Beach

Retour

4h 50min Direct
  1. Miami Beach
  2. Miami Dade Bus-150
    1h 05min
  3. Miami International (MIA)
    2h 10min
  4. American Airlines AA-62
    8h 15min
  5. Paris-Roissy (CDG)
    45min
  6. RER B + Métro
    1h 15min
  7. Paris Montparnasse (Gare SNCF)
    2h 10min
  8. SNCF TGV-8375
    3h 20min
  9. La Rochelle (Gare SNCF)

Laissez un commentaire