eRound The World
LongyearbyenBarentsburg


Une excursion dans le village le plus au Nord du Monde !

Après une journée complète passée à Longyearbyen, j’ai réservé un tour en bateau pour rejoindre Ny-Ålesund, le village le plus au Nord du Monde, 78°55′30″N 11°55′20″E.

mapnyalesund

Quelques compagnies proposent des tours d’une journée en bateau pour Ny-Alesund dont celle chez qui j’ai réservé : Better Moments.

Le programme de la journée varie en fonction des conditions météo, des animaux que l’on croise pendant le voyage. Pour moi cela c’est passé de cette manière :

  • Départ de la navette Better Moments du Radisson Blu Polar vers 8h
  • Arrivée au port et embarquement sur le bateau
  • Départ pour Ny-Alesund
  • Observation des rennes
  • Observation des ours polaires
  • Approche des glaciers
  • (Débarquement d’un scientifique norvégien)
  • Observation des ours polaires bis
  • Repas à bord
  • Accostage à Ny-Alesund et excursion dans le village
  • Départ de Ny-Alesund
  • Observation des morses
  • Retour au port de Longyearbyen
  • Champagne sur le bateau pour fêter le voyage

Cette journée dure habituellement 11h. Nous avons eu la chance d’avoir plus de temps pour de nombreuses raisons ! Et quelle chance d’avoir eu « du rab » tellement la journée a été exceptionnelle, inoubliable !

Le prix du tour en bateau pour une journée d’excursion à Ny-Alesund est de 450€ (3990 kr). Cela peut paraître cher, c’est une sacrée somme, mais je ne fais aucun suspense : ça les vaut !!

Cette excursion permet de combiner de nombreuses activités à faire lors d’autres sorties comme l’approche de glaciers, l’observation de la faune sauvage. C’est donc rentable !

 

Le bateau pour 10h en mer !

Nous sommes plusieurs à attendre devant le Radisson Blu Polar et c’est Ola, notre pilote de bateau, qui vient nous chercher en camionnette aux couleurs de Better Moments pour nous emmener au port découvrir notre bateau.

DSC08869

Bateau Better Moments pour Ny-Alesund

Le bateau est un Redbay Stormforce, qui ressemble au type de bateaux que peuvent avoir les sauveteurs en mer ou les garde-côtes. Le nombre maximum est de 12 passagers, sans compter le pilote et le guide.

DSC08249

Ola, le pilote du bateau Better Moments

C’est l’un des points forts de cette sortie : le faible nombre de personne ! On se sent privilégié. Chacun a sa place assise à bord avec une fenêtre pour observer la nature en restant bien au chaud à l’intérieur de la cabine.

Et s’il y a une observation à ne pas manquer, il y a suffisamment de place pour tout le monde sur le petit pont extérieur à l’arrière, et chacun pourra prendre ses photos ou observer aux jumelles sans qu’il n’y ait bagarre pour la meilleure place !! Et ça c’est important.

DSC08262

Ola au poste de pilotage du bateau

En plus, on est bien confortable puisque pour monter dans le bateau on échange nos paires de chaussures contre des crocs ! C’est moche mais c’est agréable. Pour les frileux, il est possible d’emprunter de grosses paires de chaussettes en laine dans le bateau.

A disposition des passagers, de nombreuses paires de jumelles, des livres sur le Svalbard et bien entendu des cartes, c’est pour moi !

DSC08250

Carte de l’Adventfjorden, cap sur Ny-Alesund

Better Moments propose également des boissons chaudes et fraiches à discrétion pour tout le trajet, incluses dans le prix du tour. On est servis comme des rois !

Ne manquez pas l’une des boissons norvégiennes pour vous réchauffer : Il s’agit de sirop de myrtille avec de l’eau chaude, non comparable à un thé au fruit rouge sucré ! Le goût est vraiment différent, j’adore. Mais je ne me rappelle plus le nom.

 

L’équipage !

Nous sommes 11 passagers à embarquer auxquels il faut ajouter Ola le pilote que j’ai déjà présenté et Franka notre guide polaire pour la journée. En ce qui concerne les autres passagers, j’ai la chance d’avoir un chercheur norvégien de l’UNIS (Université du Svalbard) que l’on devra débarquer à proximité d’un glacier pour assister un étudiant en mission là-bas.

Les autres passagers sont un groupe de 9 étudiants allemands de l’UNIS également, en stage de 5 semaines au Svalbard.

DSC08374

Tout le monde sur le pont ! Terre en vue !

Un groupe de personnes très enrichissant. Et je suis ravi de ne pas avoir de touristes chinois armés de 10 appareils photos ! Pourtant je suis un touriste moi aussi…

 

La sortie de l’Isfjorden !

La mer est complètement plate, les conditions sont idéales et nous permettent d’aller à pleine vitesse pour sortir de l’Isfjord, le plus grand fjord du Spitzberg.

DSC08275

Isfjord, le plus grand fjord du Spitzberg

C’est parfait car cela nous laissera plus de temps pour les observations !

La première étape est de rejoindre l’Alkhornet, à l’embouchure de l’Isfjord pour un peu d’informations sur la géologie et l’histoire du Spitzberg par notre guide Franka.

DSC08277b

Mont Alkhornet en vue au bout de l’Isfjord

L’Alkhornet est une montagne qui abrite de nombreuses colonies d’oiseaux arctique, on peut le remarquer grâce à l’herbe et la mousse qui sont ici bien vertes car elles reçoivent l’engrais naturel qu’est la fiente d’oiseaux.

DSC08305

Alkhornet et le bateau Rembrandt Van Rijn

Le Rembrandt Van Rijn, voilier 3 mâts d’expéditions polaires est en mouillage à l’entrée de la baie. Il a l’originalité de battre pavillon du Vanuatu, pas trop la région.

En arrière plan, on peut observer le glacier Alkhornbreen au pied duquel une petite cabane est installée au bord de l’eau.

DSC08314b

Alkhornbreen au bord de l’Isfjord

Des rennes viennent brouter la mousse bien verte de la toundra à proximité, on est presque sur un écosystème. Les renards arctiques ne sont pas rares non plus. La présence humaine ici est faible, seulement des explorations pour voir les oiseaux.

DSC08327

Rennes au pied de l’Alkhornet dans l’Isfjord

Les rennes sont assez loin mais j’ai pu en voir de près à Longyearbyen donc je ne m’en fais pas ! Après cette première observation, nous repartons pour sortir de l’Isfjord en passant à proximité du Daudmannsodden (le « cap de l’homme mort ») qui marque l’entrée du Forlandsundet, un dédroit coincé entre l’île du Spitzberg et l’île Prins Karls Forland.

 

La chance d’observer un ours polaire !

L’observation des ours polaires ne fait pas partie de l’excursion à Ny-Alesund. Ne vous attendez donc pas à en voir à coup sûr, vous pourriez être déçus !! Comme tout animal sauvage, c’est au petit bonheur la chance.

Il faut donc être très curieux, patient et observer les côtes avec les jumelles !! Si vous en voyez, le pilote n’hésitera pas à s’arrêter voire même s’approcher un peu, si les conditions le permettent, tout en restant à une distance convenable pour les animaux et les hommes.

Franka a un très bon oeil et à peine passé Daudmannsodden, on distingue une forme blanche sur les rochers. Pas manqué c’est un ours polaire !

DSC08364b

Ours polaire au Spitzberg

L’appareil photo a ses limites, même avec un zoom x30, cela ne rend pas ce que j’ai pu observer dans les jumelles !!

J’avais secrètement rêvé de voir les ours polaires au Svalbard lors de ce voyage mais après avoir lu de nombreux articles sur Internet, je ne me focalisais pas là-dessus de peur d’être déçu…Je suis ravi ! émerveillé de voir ce si bel animal dans son milieu naturel, à l’état sauvage.

DSC08371

Belle peluche cet ours !! Qui veut un calin ?!

Franka et Ola pensent qu’ils s’agit d’une femelle de part la largeur de ses épaules, pour en être certains, il aurait fallu voir son arrière-train. Mais nous ne sommes pas des voyeurs !!

C’est un ENORME plus d’avoir vu un ours polaire lors de cette excursion.

 

Place à la science !

Nous devons débarquer notre scientifique de l’UNIS et son matériel dans la baie de Hornbækbukta. Ce dernier prend bien soin de préparer son fusil car une fois à terre, il sera seul !

DSC08453

Glacier Aatvatsmarkbreen, pour la science !

Il semblerait qu’il n’y ait pas grand chose à faire dans le coin ! Se retrouver seul ou à deux dans un tel endroit sous tente pendant quelques jours, c’est vraiment ça l’aventure ! Et la science. Il y a une maison de l’autre côté du glacier, on se demande qu’est ce qu’il peut y avoir ici.

DSC08413b

Magnifique glacier en toile de fond

 

L’approche des glaciers et les premiers icebergs !

En débarquant notre ami, nous avions jeté l’ancre dans la baie du glacier Aatvatsmarkbreen, nous permettant d’observer ce mur de glace avançant dans la mer et écouter les craquements de sa glace tels des coups de tonnerre.

DSC08451

Vous prendrez bien un peu de glace ?

La façade du glacier offre des teintes bleues, de la même manière qu’une grande quantité d’eau apparaît bleue même si le ciel est gris et le fond de l’eau sombre. L’effet est amplifié par la fonte de la glace.

DSC08469

La force de la nature et des glaciers au Svalbard

A partir du mois de septembre, les glaciers redeviennent blancs avec les premières chutes de neige. Les températures redescendent en dessous de 0° et la banquise commence à se reformer tout autour du Svalbard, il est donc difficile voire impossible de naviguer à partir de septembre et c’est pourquoi les tours en bateaux s’arrêtent fin août.

DSC08458

DSC08459

Iceberg droit devant !

 

La chance d’observer DES ours polaires !

Vous n’allez pas me croire si je vous dis qu’en tentant d’observer des phoques aux jumelles, une des passagères est tombée sur un couple d’ours polaires en train de nager parmi les icebergs !! Et c’est pourtant vrai…

DSC08480

Ours polaires en train de nager au Spitzberg

Quelqu’un demande à Franka : « C’est combien le record d’ours polaires que vous ayez vu sur le trajet pour Ny-Alesund », la réponse : « 3…Et c’est aujourd’hui ! ». Je vais commencer par croire les gens qui disent que j’ai tout le temps de la chance…

Nous restons pendant 15 bonnes minutes à les observer, ils se cachent derrière les glaçons, parfois s’y accrochent ou alors plongent. Ils jettent quelques coups d’œil à notre bateau mais on ne semble pas les déranger plus que cela.

DSC08474c

Quel curieux cet ours polaire sur son iceberg !!

La double chance, quel bonheur de voir ça !! Nous prenons du retard sur notre planning mais qu’importe, l’important c’est de profiter du voyage. La guide nous demande si cela dérangeait quelqu’un si nous rentrions en retard à Longyearbyen, un grand « NON » d’une seule voix s’est faite entendre !

 

L’arrivée à Ny-Alesund !

Nous prenons le repas à bord pour nous remettre de nos émotions, riz au curry servi dans des thermos, vraiment très bon et ça réchauffe ! La dernière ligne droite avant d’arriver à Ny-Alesund, c’est de remonter le Kongsfjorden, ici le temps c’est légèrement éclairci. Enfin, les nuages sont moins bas !

DSC08514

Entrée dans le Kongsfjorden vers Ny-Alesund

Les moteurs du bateau ralentissent en approche du port de Ny-Alesund, c’est le calme plat. Ola fait bien attention à ne pas taper un growler (nom donné aux petits icebergs). Des radiotélescopes nous accueillent et nous montrent bien que nous arrivons dans un haut lieu de la science.

DSC08550

Radiotélescopes à Ny-Alesund

Le port de Ny-Alesund n’est pas très grand bien entendu, principalement dédié aux bateaux de recherche scientifique, d’expéditions polaires et bien sûr de tourisme.

DSC08553b

Port de Ny-Alesund au Svalbard

Nous accostons sur l’un des pontons et mettons le premier pied à terre depuis notre départ il y a 6h. Le premier pas dans le village le plus au Nord du Monde !!

DSC08581

Welcome to Ny-Alesund

Comme il est inscrit sur le panneau, Ny-Alesund est le village avec une population permanente le plus au Nord du Monde.

Lorsque l’on sort du Port, on tombe sur une ancienne locomotive servant autrefois à transporter le charbon qui était extrait des mines pour être acheminé aux bateaux.

DSC08584

Locomotive et train de la mine à Ny-Alesund

Avec une latitude de 79°, cet ancien village minier est reconverti en base scientifique pour 10 nations différentes que sont : la Norvège, l’Allemagne, la France, la Corée du Sud, l’Inde, le Japon, la Grande-Bretagne, la Chine, les Pays-Bas et l’Italie.

DSC08592

Les maisons colorées de Ny-Alesund

Au minimum 30 personnes vivent ici à l’année et ce nombre peut monter jusqu’à 150 en fonction de la saison. Vous pourrez trouver dans ce village, l’hôtel le plus au Nord du Monde, le magasin le plus au Nord du Monde, le musée le plus au Nord du Monde, le restaurant le plus au Nord du Monde, le camping le plus au Nord du Monde et j’en passe !

DSC08643

L’hôtel du Pôle Nord, le plus au nord du Monde à Ny-Alesund

Le plus intéressant et incontournable reste le bureau de Poste le plus au Nord du Monde. Ce bâtiment est emblématique de Ny-Alesund, vous ne pourrez pas le manquer, à proximité du centre du village.

DSC08648

DSC08616

Bureau de poste le plus au nord du Monde à Ny-Alesund

Il ne faut pas le rater car vous pouvez tamponner vos cartes postales ou votre passeport pour marquer votre passage dans ce lieu extrême de la Terre. Vous pourrez les tamponner même le dimanche et en dehors des horaires d’ouverture : les tampons sont en accès libre à l’intérieur de la Poste.

DSC08649

Tampons de Ny-Alesund – Passport stamps Ny-Alesund

NB : Je le répète, il est déconseillé de faire tamponner son passeport avec des tampons « touristiques » et non officiels sous peine de se voir refuser l’entrée sur un territoire.

A quelques pas de là, on arrive sur ce qui pourrait ressembler à la place du village, organisée autour d’une statue, et d’un drapeau norvégien.

DSC08627

Statue de Roald Amundsen à Ny-Alesund

Le buste représente Roald Amundsen, le célèbre explorateur polaire norvégien qui fut notamment le premier homme à avoir atteint les deux pôles du globe mais ses exploits ne se résument pas à cela. Franka nous en conte un peu plus pendant la visite guidée.

A partir de ce côté du village, on trouve la plupart des stations de recherche scientifique avec leur matériel.

DSC08637

Station de recherche scientifique devant le glacier Kronebreen

Les français (IPEV : Institut Polaire Paul-Emile Victor) et les allemands (AWI) partagent leur base scientifique arctique, l’AWIPEV et sont répartis dans deux bâtiments.

DSC08634

Institut polaire de Norvège, Institut polaire Français et Alfred Wegener Institute for Polar and Marine Research allemand

Remarque importante du point de vue touristique : Il n’y a personne dans les « rues », et c’est important pour ressentir cette atmosphère de bout du monde. Seul notre petit groupe de 12, deux personnes qui tiennent le magasin de souvenirs et j’ai pu croiser deux scientifiques à vélo. Il faut dire qu’on est dimanche et que c’est très certainement jour de repos.

Comme à Longyearbyen, il est interdit de se promener en dehors du centre de Ny-Alesund sans fusil ou sans guide armé.

DSC08650

Instituts de recherche polaire sud-coréen, franco-allemand et indien

N’oublions pas que ce petit village aux maisons colorées est posé sur les côtes d’un fjord abritant de nombreux glacier, le cadre est donc magnifique malgré la météo. On peut même y voir des renards polaires s’y promener, mais difficile de les prendre en photo !

DSC08597

DSC08642

Renard polaire et sa fourrure d’été à Ny-Alesund

Nous avons quartier libre pendant 20min pour faire un tour, continuer de prendre des photos et passer à la boutique pour acheter des souvenirs, cartes postales, etc. Evidemment, il ne faut pas repartir d’ici sans un petit gadget pour marquer le coup et prouver que l’on était bien dans le village le plus au nord du Monde.

Après cela, nous devons retourner au bateau. A côté du bureau du port, vous trouverez les toilettes publiques les plus au nord du Monde…Il n’y a rien de spécial 😉 !! Quelques dernières photos avant de remonter sur le bateau, notamment cette belle sculpture face au port.

DSC08659

Sculpture en bois et métal devant le port de Ny-Alesund

DSC08662

Vieille cabane en bois devant le Kongsbreen à Ny-Alesund

Dans le port, quelques growlers flottent et permettent de se rendre compte de la proportion de glace immergée. Dire que seuls 10% d’un iceberg est visible en dehors de l’eau.

IMG_5527

DSC08673

J’y étais vraiment ! Port de Ny-Alesund à 79°N de latitude, bateaux scientifiques de l’AWIPEV

Nous avons passé environ 1h15 dans le village de Ny-Alesund, c’est correct car il n’y a pas tant de choses à faire que ça mais j’aurais aimé 30min supplémentaires pour prendre le temps de faire un peu plus de photos ou vidéos. Ce temps assez court s’explique aussi par le fait que nous avons fait de longues pauses en observation des ours donc ça se justifie facilement !

 

Mon avis et les incontournables à voir à Ny-Alesund !

J’étais venu dans cet endroit difficilement accessible, d’un point de vue temps de navigation et prix de l’excursion, pour le symbole d’avoir mis les pieds dans le village le plus au nord du Monde à 79° au dessus de l’équateur et je n’ai pas été déçu !! Comme je l’ai écrit plus haut, le temps passé sur place est un peu court mais si c’est pour laisser du temps pour l’observation des animaux, ce n’est que justifié ! Merci à Better Moments.

Attention donc : Si vous n’avez pas la chance de voir d’animaux, le voyage à Ny-Alesund vous paraîtra peut-être long par rapport au temps passé sur place. Donc, croisez les doigts !

Mon top des choses à faire sur place au village de Ny-Alesund :

  • Le bureau de Poste le plus au nord du Monde
  • La locomotive et le train de la mine le plus au nord du Monde
  • La statue de Roald Amundsen
  • Les différentes stations polaires
  • La boutique la plus au nord du Monde
  • L’hôtel le plus au nord du Monde
  • La vue magnifique sur le glacier Kongsbreen

L’observation des morses !

Et ce n’est pas terminé ! Nous quittons Ny-Alesund, ce pourquoi nous étions tous à bord du bateau mais il y a encore une surprise qui nous attend. Nous mettons le cap vers Poolepyten, une pointe au milieu de l’île Prins Karls Forland. Cet endroit est connu pour abriter une colonie de morses pendant l’été.

DSC08794

Colonie de morses au Svalbard

Les morses repartent habituellement début août et nous avons encore un peu de chance qu’ils soient toujours présents. Ils se la coulent douce ces gros patauds !

DSC08782

morse en pleine baignade au Spitzberg

De toute façon, nous devions nous y arrêter puisque la guide Franka, y avait perdu son téléphone portable la semaine passée. Un collègue l’avait retrouvé mais n’ayant pas pu le lui rendre, il l’avait abrité près de la cabane. Mission accomplie pendant que nous observons les morses.

DSC08789

Un petit somme sur la plage ? Cool les morses du Svalbard !

 

Retour à Longyearbyen !

Nous repartons pour Longyearbyen, escortés par quelques oiseaux arctiques comme mes amis les macareux moines. Il y en a un peu partout ici, mais pour les avoir approchés de près lors de mon voyage en Islande, ce n’était pas la priorité de celui au Svalbard !

DSC08834

Macareux moines dans l’Isfjord au Svalbard

Cette partie du voyage est la plus longue, nous n’avons plus beaucoup d’observations à faire. Pour fêter notre belle journée, on se prend tous une petite bière bien fraîche, que personne n’avait encore oser entamer.

Juste avant l’entrée au port, Franka nous convie à nous installer au chaud et nous offre le champagne pour faire le bilan de cette journée. Une façon de mettre un point à une excursion exceptionnelle !

IMG_5531

Retour au port de Longyearbyen avec le champagne

Un énorme MERCI à Better Moments pour ce beau travail. Les ours polaires sur commande, on n’aurait pas oser y croire et pourtant, grâce à l’oeil affûté de notre pilote Ola et notre guide Franka, nous avons eu la chance de les voir.

Des personnes très amicales, vous vous sentirez vite à l’aise pour discuter de tout. Simples, amicaux, décontractés. Tous dans le même bateau au milieu d’un décor magnifique !

Mon voyage aurait pu s’arrêter sur cette excursion mais non, je prolonge le plaisir. Il me reste encore une nuit et une journée au Svalbard. Il est 20h15 lorsque nous sommes raccompagnés au centre ville et la soirée va continuer encore tard pour moi à Longyearbyen…Avant de me lever tôt pour me rendre sur la dernière activité à mon programme : la ville russe de Barentsburg.

 

Lire la suite…

Laissez un commentaire